Energie, mensonges d’état

Dans son dernier livre, le professeur Furfari décrit l’entièreté du processus d’ autodestruction de l’Occident en matière d’énergie. Il détaille quelques étapes historiques importantes.

A l’origine, l’idéal de l’Europe était de pouvoir disposer d’une abondante énergie peu coûteuse. Cette politique a disparu en 2016, elle a été remplacée par le culte de Gaïa exigeant l’élimination de la production de CO2 sur la planète. L’opération, dont le prix est estimé de cent mille milliards d’euros par les plus optimistes, est à charge de l’Occident. Absurde ! Un degré d’absurdité supplémentaire nous est révélé : l’Europe produit un dixième du CO2 mondial et la croissance de la production du CO2 – une bénédiction pour la nature ! – sera à peine ralentie car aucun pays ne suit les occidentaux….

Mieux : les USA camouflent leur production croissante d’énergie fossile en remplaçant le charbon par le gaz naturel ; il produit moins de CO2…

Le professeur Furfari nous décrit en détail le suicide de l’Europe. Ceux qui voudraient vivre – vivre sainement – ont intérêt à lire son livre. La Belgique, par exemple, a pratiquement cessé d’investir utilement en matière de production d’énergie électrique depuis 2003 avec le Secrétaire d’État à l’énergie écolo Olivier Deleuze. Et l’Allemagne a fermé ses centrales électriques au méthane (gaz trop cher) et le nucléaire après Fukushima (un tsunami qui a tué 20.000 personnes et éteint quatre centrales nucléaires ; leur destruction n’a tué personne par radioactivité.

L’Allemagne a multiplié ses centrales au charbon pour équilibrer ses éoliennes dont la production varie sans cesse de tout à rien. Un pays, la France, ne peut même justifier une éolienne : il a des barrages ! Et s’il y a beaucoup de vent pour ses éoliennes, il faut arrêter les centrales nucléaires et faire l’« économie » d’un peu d’uranium, uranium qui n’intervient pratiquement pas dans le prix de l’électricité produite…..

L’auteur vous apprendra aussi que, si toutes les preuves indirectes – l’histoire de la terre par exemple – innocentent le CO2, les mesures directes d’un rôle du CO2 dans l’évolution du climat n’existent pas : l’ONU (IPCC) le reconnaît…. Et les professeurs de physique sont invités à présenter à nos enfants une variante de l’expérience d’Eunice Newton Foote de 1838 qui – si on la fait complètement – ne culpabilise pas du tout le CO2.

Le livre présente en détail le processus par lequel le prix de l’électricité explose en Europe : c’est le kWh le plus cher à produire qui détermine le prix de vente du kWh en général ! On pourrait croire que la France s’enrichit grâce à son nucléaire….Pas du tout : elle doit vendre à prix coûtant à des commerçants qui engrangent de fantastiques bénéfices ! Ce monde est fou…..

Pire encore : la propagande allemande a tellement nui à l’image du nucléaire que, pour pouvoir être élu, les candidats à la Présidence en France lui ont, chacun à sa manière, causé du tort. Le plus efficace est Macron qui a détruit le tissu industriel et fermé la centrale de Fessenheim pour plaire à l’Allemagne voisine.

Le livre du professeur Furfari nous révèle chaque étape de la folie croissante des écolos, ces « Verts » que la propagande a mis au pouvoir et il termine sa démonstration en relevant le fait que notre économie ne dépend pas seulement pour son énergie des carburants fossiles mais aussi pour mille produits chimiques totalement indispensables à notre tissu industriel. Supprimer les carburants fossiles paralyse totalement l’industrie et Mme Von der Leyen nous assure que c’est la seule voie à suivre. Sûre de la qualité de ses slogans, elle compte bien continuer à diriger l’administration européenne et précipiter la mort de notre économie. J’ajouterai à titre personnel que, si la Chine finance notre folie, nos emprunts, elle présentera bientôt sa facture et prendra le contrôle économique de l’Europe. Un des ports les plus célèbres de l’histoire de l’Europe, le Pirée, est déjà en leur possession…..

Claude Brasseur

Samuel Furfari, “Energie, mensonges d’état”, édité par L’Artilleur, peut être obtenu dans toutes les librairies ou en ligne (Amazon etc)

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.



23 Commentaires

  1. Il y a un “petit” détail qu’il ne faut pas oublier à propos des éoliennes : quand il n’y a pas de vent elles ne produisent rien. Merci Lapalisse.
    Mais quand il y a trop de vent il faut les stopper (hélices en drapeau) pour ne pas qu’elle se détruisent.
    Au final, entre pas de vent et trop de vent elles produisent que dalle !

  2. oui c’est comme pour l’eau ,le gouvernement a dit : éviter d’aller uriner juste avant de prendre une douche
    moi j’obéis a tout et chaque fois que je veux ou ma femme ou mes enfants pisser je me retiens et je vais prendre une douche comme chaque membre de la famille résultat les wc sont libre presque tout le temps MAIS la facture d’eau a été multipliée par dix .
    c’est comme l’électricité le gouvernement dit : éviter d’allumer l’électricité ( j’ai donc découvert que c’était l’action répété du doigt sur l’interrupteur qui faisait monté la facture et résultat en laissant la lumière sans plus toucher a ce salle interrupteur énergivore ma facture a doublée . comme quoi ces personnes sont nuls .

  3. En matière d’énergie, a vermine au pouvoir est criminelle, sans la moindre circonstance atténuante. C’est légitime d’abattre à vue, sans sommations, les fous dangereux qui ont arrêté la filière nucléaire, où le pays possédait une avance technologique.

  4. 0,04% de CO2 dans l’air. S’il y avait une augmentation de 50% de CO2 nous passerions à 0,06%, il n’y a pas de quoi en faire un fromage.

  5. Effectivement il est affirmé par des scientifiques censurés que c est la hausse de la température qui fait avec un gros décalage la hausse du co2….toutes les recherches nombreuses effectuées dans les très nombreux carottages le confirme!!!les pseudo ecolo sont des menteurs avides de financement pour exister .. seul notre nucléaire reste efficace et peu coûteux….

  6. Les agriculteurs qui ont accepté ces moulins à vent sur leur terrain pour quelques milliers d’Euros par an devront payer leur démontage le moment venu
    J’ai vu ça sur YouTube, un avocat a expliqué que les sociétés responsables ne leur mise en place ont créé et transmis les titres à des filiales sans fonds propres, par conséquent insolvables
    Les noms des sociétés mères ne figurent nulle part sur les contrats, elles ne peuvent donc pas être attaquées en justice, encore une fois c’est les petits qui vont tout prendre dans la tronche

  7. J’ai écouté Furfari mais pas complètement convaincu et sûr qu’il répète les dires contestables du Professeur Gervais et de plusieurs autres qui pensent avoir déchiffré les hiéroglyphes. Et pourtant prenons les choses par le bon bout, celui du bons sens en lisant “voyage à travers les climats de la terre” et puis interrogeons le principe “à qui le crime profite?” sachant que le complexe industriel des fossiles représente une part significative du PIB mondial qui a beaucoup plus de moyens à sa disposition que celui des armes ou de big pharma. Le CO2 est l’aliment des plantes et nous avons la possibilté de les mettre en atmosphère enrichie ok mais pendant ce temps ce temps ça laboure à tout va, l’humus se consumme et la vie du sol et la fertilité disparaîssent d’ooù plantes fragiles et besoin pesticides. L’humus des sols tombé à 1% c’est très peu en France (je suis ing agricole et des heures de labour) en ukraine terres noires 6 à 10% mais pas en surface non un mètre et plus d’épaisseur! Si avec l’agroforesterie nous augmentions l’humus passant de 1 à 3% sur 30 cm alors nous aurions une chûte de 90 ppm CO2 retirés à l’atmosphère avec recul de la désertification sachant que les plantes se mettent en grève à partir d’une température optimale autour de 30°C

    • Bayard, vous n’êtes pas le seul ingénieur agronome sur Terre, en revanche vous semblez être un cas unique, et vous semblez être un faux ami (je dis “semblez” parce que votre texte est clair comme du jus de boudin). Si on vous suit,le carbonifère était un désert puisque les 30 degrés y étaient largement dépassés ! alors ils bouffaient quoi les dinosaures, qui ont quand même duré entre 60 et 300 millions de nos années,excusez du peu, nous humains, on n’est là que depuis 4 à 10 millions d’années, ça dépend des spécialistes, ils ne sont jamais d’accord entre eux. Mais tous sont d’accord sur le carbonifère exubérant (fougères géantes, entre autres, et CO2 au moins deux fois plus abondants qu’aujourd’hui) et sa durée !….au fait, les plantes ne font jamais grève, elles s’adaptent. Elles n’ont besoin que d’eau et de soleil entre -10 Celsius et 38 Celsius, le thermomètre, elles s’en moquent.

  8. On dépend des énergies fossiles , nous n’avons pas d’équivalent . Les éoliennes ne sont qu’un plus , elles coutent très chère pour l’entretien c’est une pollution , bruit et destruction du paysage , elles perturbent le cour naturel de la faune et la flore , elle dépendent du temps. Bref que des aléas .
    Le lobbying des” escrolos” pour s’en mettre plein les poches .

    • Le recours à l’énergie nucléaire de 4ème génération (type sels fondus comme celui de NAAREA étudié à Grenoble avec 45 MW d’électricité) s’impose à travers des petits réacteurs capables de consommer l’U238 qui est un déchet pour aller satisfaire bcp plus de besoins notamment en chaleur industrielle en cogénération.

  9. Les éoliennes ne brassent que du vent. Treize éoliennes sur la commune où j’habite. Elles ne tournent pas les 3/4 du temps. Des pedzouilles ont investi dans leur installation. Ils sont ruinés.

    • Dans ma région, même topo : les victimes ont honte et n’osent pas avouer s’être faits escroquer. L’arrière-pays entre Narbonne-Plage et Lézignan-Corbières avait investi dans un immobilier de qualité non touristique. Beaucoup avaient investi chèrement un peu partout, de Lagrasse aux portes du Bitterrois. Aujourd’hui cet immobilier est inrevendable et inlouable. Les victimes laissent tout à l’abandon et se mordent les doigts. Les propriétaires des terrains sont ruinés. Car rien n’est prévu pour remettre ces terrains en l’état initial quand l’éolien ne vaudra plus rien. Cochet, ce dingo, a permis la spéculation sur éoliennes en la déconnectant de la propriété du terrain qui les porte ! personne en France ne sait les vrais propriétaires des éoliennes, qui se vendent et se revendent hors proriété du terrain ! ! il en accourt du monde entier pour gagner des rentes de l’état français à l’abri des périodes sans vent…..on nage en pleine folie, il faudra bien payer la facture tôt ou tard. La France va y perdre PLUS DE LA MOITIE de son trop beau patrimoine rural….

      • L éolien est une pyramide de ponzzi le scandale des actions de l emprunt russe ne sera qu une broutille à côté 🤢🤢🤢et comme d habitude c est les cons tribuable s qui régleront la facture aux :banksters