Pour une fois qu’un pandore fait son job…

Attention je vais pas encenser les gendarmes, ce ne sont globalement que des collabos et donc des ennemis. Mais quand l’un d’eux fait son job, je l’applaudis sans problème. Tout en sachant bien que demain si on lui dit de venir m’arrêter et de m’exécuter d’une balle dans la tête il le fera sans problème comme ses collègues le faisaient en 1940 avec les résistants.

Dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 septembre 2018, un groupe de gendarmes mène une intervention dans un camp de gens du voyage installé sur le parking de l’ancien Carrefour de Fouquières-lez-Lens. À la recherche d’hommes suspectés dans une affaire de vols de fret et de cambriolage, ils en poursuivent trois qui tentent de s’enfuir en voiture, et bingo, un gendarme ouvre le feu et une des racailles, présentée comme un “ferrailleur nomade” est expedié ad-patres.

Ensuite c’est le coup classique, la famille pleure la racaille, un brave garcon qui aidait même les vieilles dames à traverser la rue, bla-bla-bla, les merdia présentent l’affaire sous un angle favorable à ce brave garçon tué par un gendarme, etc etc.

Alors que tout est simple: Un manouche dont la communauté n’a plus besoin de faire ses preuves dans la criminalité s’est fait dessouder par un flic qui faisait son boulot et a donc éliminé un danger. Affaire classée. Mais je ne suis hélàs pas juge… Réponse demain.

 

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.



5 Commentaires

  1. Méthodologie à remettre d’actualité. Ceux qui ne sont pas d’accord, 3 choix. Tu fermes ta gueule et tu ne fais pas de vagues, tu prends une bastos dans le cigare ou tu te tires loin de la France.