Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.



9 Commentaires

  1. Pour les JO de paris les entrepreneurs devraient faire comme les putes : tu paye à la commande les entreprises risquent d être payées à la saint-glinglin si ça part en eau de boudin pour mémoire Grenoble n a fini de payer ses dettes de 1968 que très récemment

  2. Du pain et des jeux pour les gueux…Ils n’ont encore rien compris les gueux, que les conflits sociaux et la destruction du pays, sont créés par nos politicards corrompus et qu’ils ne se régleront pas avec des manifs et des grèves. la technique est toujours là même, pour asséner des fausses vérités.
    Manipuler, déstabiliser, terroriser la population, détruire, censurer, annihiler, invisibilité, détruire brutalement toutes oppositions et utiliser comme prétexte ces évènements manipulés et dramatisés, pour justifier l’Ordre Nouveau qu’ils s’emploient à mettre en œuvre.

  3. Le confinement olympique est logique. Avec le tas de connards de compétition qui ont voté Macron/Hidalgo, Paris est LA ville olympique de choix. Et puis il ne faut pas oublier le prix des transports “en commun” (où l’on se fait planter) qui va doubler. Non, il n’y a pas à dire, ils savent reconnaître la qualité de leur électorat, et surtout le remercier à sa juste valeur.

    • Les disciplines olympique du vol à la tire de l egorgement rituel celles du tir au mortier sur cibles mobiles du sévices sexuel en groupe n’ont pas encore été prises en compte par le comité olympique cela relève du scandale eut égard à la spécificité française bientôt inscrite à l UNESCO et à l onu ( a prendre au troisième degré vu le nombre de victimes en France nous avons une pensée à ceux qui souffrent)

        • ses jeux sonne le glas de la fin des civilisation le changement d ère les catacombes l enfer cest rare de trouver ses infos qui suivent pas les gourous car le francais et lache et a peur ils faux que les infos viennent d ailleures pour i avoir libre aces et se faire sont prope discernement vichy toujours d actualité